La dépendance des enfants

Le sujet d’aujourd’hui est très important, pour soutenir l’accueil de nos enfants … en leur âme et conscience.

Les enfants qui sont accueillis SANS la conscience de leur âme, souffrent. C’est le cas des enfants d’aujourd’hui, et c’était le cas pour les enfants d’hier (clin d’oeil, oui, toi, moi avons aussi souffert de cela).

L’image que j’ai souvent reçue pour expliquer ce phénomène, est celle d’une valise, qu’un enfant amène dans sa chambre en s’incarnant. La valise représente les bagages et connaissances de son âme.

Si les parents prennent le temps de déballer le contenu de cette valise, l’enfant est accueilli avec son âme, et son savoir qu’il a accumulé au fil de ses incarnations dans les différents espaces de la galaxie. S’ils ne le font pas (et ce n’est ni bien ni mal), la valise reste fermée, dans un coin de la chambre.

L’enfant devra alors grandir sur Terre sans cette mémoire d’une part de lui originelle, naturelle…..

Si tu es un parent qui vit son processus d’éveil, tu désire certainement accompagner tes enfants à grandir avec leur âme, au quotidien. Et ouvrir cette fameuse valise. Je te donne dans cette vidéo le mode d’emploi. Les enfants mettent en place des systèmes pour éviter de se trouver confrontés à la souffrance de ne pas être accueillis avec leur connexion, leur âme, la véritable existence de ce qu’ils sont. Les systèmes peuvent être les technologies aujourd’hui (tablette, ordi, jeu vidéo, téléphone…)

Conseil N°1- Ne pas essayer de limiter leur consommation de technologie : retirer la contrainte. Ce conseil parait contre-intuitif, c’est pourquoi je précise : l’enjeu n’est pas d’éviter à son enfant de regarder ordinateur, jeu video.. MAIS de l’accompagner dans SON éveil à la VIE.

Son éveil à la vie passe par SA CONSCIENCE, donc par son AUTONOMIE

Le véritable enjeu derrière l’arrêt des jeux videos n’est pas l’arrêt des écrans et jeux vidéos, c’est d’accompagner son enfant à se rappeler de qui il est.

Conseil N°2- Lui proposer d’autres activités sans l’obliger à participer à ces activités nouvelles. S’il dit non ? C’est ok. Il a le droit, peut-être que la prochaine fois dira-t-il oui… ou plus tard. Il retrouve le droit de choisir son activité et au bout d’un moment se sentira intéressé par d’autres activités 🙂 c’est sur. Sa nature d’enfant est de DECOUVRIR LE MONDE 😉

Conseil N°3- Partage avec ton enfant ton chemin d’évolution et tes prises de conscience dans ta parentalité. Raconte-lui ta propre éducation, et ce que tu as envie de lui offrir en tant que parent. Il sera sensible à ton partage et à ta vie 🙂 cela va créer entre vous une interaction sur un plan nouveau.

Etre parent ce n’est pas de dire aux enfants ce qu’ils doivent faire, manger ou dire, mais les aider à savoir, à partir du dedans d’eux, ce qu’ils ont, EUX, envie de manger, de faire, ou de dire. Les accompagner à devenir EUX-MEMES. Pas une version modulée de ce que vous aurez envie qu’ils soit.

A toi de jouer, maintenant :

A bientôt avec ton âme
Amel
PS : Prends rendez-vous pour une séance individuelle, je serais heureuse de te rencontrer 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *